• etoile-filante
     
     

    Plus de 100 000 curieux lèvent les yeux au ciel chaque année lors des Nuits des étoiles. Nouvelle édition ce week-end (5, 6 et 7 août).

    Une fois la nuit tombée, les premières étoiles filantes pourront être visibles à l’œil nu, mais le pic d’activité des Perséides n’est prévu que dans la nuit du 12 au 13 août. L’occasion de prendre un petit cours d’astronomie.

    À quoi correspond la couleur des étoiles ?

    Quelle est la couleur des étoiles ? Comment l’identifier ? Quelles informations donne-t-elle ? Celles qui sont jaunes comme le Soleil ont une température de surface d’environ 5 700 °C.

    Les naines rouges, plus petites et plus froides (3 000 °C en surface), sont promises à la durée de vie la plus longue. Elles pourraient briller jusqu’à cent fois plus longtemps que le Soleil, qui doit pourtant atteindre l’âge respectable de 10 milliards d’années. Il n’est qu’à la moitié de sa vie.

    Les étoiles bleues, très chaudes – jusqu’à 30 000 °C en surface – sont les plus lumineuses et massives. Elles sont aussi très jeunes.

    Elles consomment tellement vite leur carburant nucléaire que leur cycle de vie s’achève en quelques millions d’années. Elles explosent alors en supernova pour ne laisser qu’un trou noir ou une étoile à neutrons.

     

    notre-galaxie-small
     

    L’astronomie reste une science populaire en France. Chaque année, 2 millions de personnes se rendent dans un planétarium. Et 200 000 à 300 000 pratiquent plus ou moins régulièrement l’astronomie au sein des quelque 600 clubs et associations. Ou tout simplement chez eux, à l’aide d’un instrument.

    340 sites, en France, participent à l’opération. Une application Iphone permet, une fois l’amateur localisé, d’observer le ciel l’été avec une carte, recensant les constellations, actualisée chaque nuit.

     

    lien

    http://www.afanet.fr/nuits/default.aspx


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire