• Selon plusieurs témoins, ce matin « une boule de feu » sans doute « une météorite » a été aperçue dans le ciel tôt aujourd’hui. C’est surtout en Moselle que la trace lumineuse a été vue. La Terre a en fait été frappée aujourd’hui par la plus importante éruption solaire depuis 2005.

    Nombreux sont les mosellans à avoir constaté une trace lumineuse ce matin dans le ciel. Sur Twitter ou Facebook, on pouvait lire « J’ai vu une grande trace lumineuse ! Peut-être une météorite ! » s’interroge un internaute. Un abonné Twitter nous confirme l’avoir vu en voiture « J'ai remarqué ça également ce matin, dans le sens Thionville-Luxembourg, au niveau de l'aire d'autoroute d’Entrange » dit-il sur le réseau social. Vers 07h40 un autre utilisateur du réseau social indique voir une trace dans le ciel. « C’était beau et impressionnant » nous indique une lectrice. « La boule de feu » a même été aperçue dans le ciel belge vers 07h45. Enfin un autre abonné Twitter confirme « oui à 7h46 j’étais sur l’A31 direction Metz : une trace jaune a traversé le ciel d’est en ouest puis s'est désagrégée ».

    Source:

    http://www.loractu.fr/france/993-moselle-boule-t-elle-traversee-ciel-matin.html

    Nous remercions Olivier de Sedona pour cette news.


  • Une nouvelle News consacrée au ciel de nuit en Février 2012 pour les veilleurs.

    394911_2944847618509_1180818185_3186376_499409196_n

    La Pleine Lune: le 07 Février 2012

    377990_2811120955426_1180818185_3109396_1451504790_n

    Nouvelle Lune: le 21 Février 2012

    Les évènements astronomiques à observer:

    - Le 10 Février, le matin Mars est à 10° au-dessus d'une lune gibbeuse.

    - Le 12 Février, après Mars c'est au tour de Saturne d'avoir la visite de la Lune. Le rapprochement est intéressant les 12 et 13, au matin.

    - Le 20 février , un fin croissant de Lune est visible à l'aube dans la direction est-sud-est.

    - Les 22 et 23 février, le soir le croissant de Lune surplombe le Soleil à la verticale. Il prend une forme de barque lunaire, peu habituelle depuis la France. Attention il est difficile à détecter. Notez Mercure sur sa gauche.

    - Le 25 Février, très belle conjonction entre Vénus et la Lune, les deux astres étant séparée de 3°.

    Rendez-vous dans un mois pour découvrir votre ciel de Mars 2012, bonnes observations astronomiques!

    384929_2944860538832_1180818185_3186390_542939536_n


  • Une enquête a été ouverte par un organisme dépendant du CNES (Centre National d'Etude de l'Espace) après les déclarations d'une femme qui aurait vu un nuage suspect dans les Alpes-de-Haut-Provence, selon des sources concordantes.

    "Ce nuage formait un filet, dont le corps était blanc et le panache noir. Il se déplaçait en direction du sol, avant de disparaître derrière la montagne", a affirmé à le substitut du procureur de la République de Gap, Sébastien Hauger.

    Cette femme, qui habite la commune de La Saulce (Hautes-Alpes), dit avoir aperçu ce nuage suspect mardi à 08h30 au-dessus de la montagne de Blaux, près de Curbans (Alpes-de-Haute-Provence). Elle a été auditionnée et les photos qu'elle a prises vont être observées.

    La gendarmerie du groupement des Hautes-Alpes a été avisée. "Le cas n'est pas étrange, ça reste un phénomène lointain. Il est de niveau moyen sur l'échelle de l'étrangeté. Nous allons voir sur le terrain pour tenter de trouver des éléments, ou voir s'il n'y a pas eu des feux ou des exercices militaires", a souligné Xavier Passot, responsable du GEIPAN (Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Spatiaux Non Identifiés).

    Près de 200 cas sont recensés par an: "37% sont identifiés. Il peut s'agir par exemple de phénomènes atmosphériques, d'artifices, de chutes d'engins, et très souvent de lanternes thaïlandaises. Mais 41% ne sont pas identifiables, faute de données. Et 22% ne sont pas identifiés et jugés inexpliqués après enquête", a précisé Xavier Passot. En 2010, 99 cas ont été observés en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA) et traités par le GEIPAN.

    Source:

    Le Figaro


    votre commentaire
  • Un nouveau site vient d'être créer par nos partenaires Era et Syl1.

    cropped-capture2

    "Nous avons le soutien de notre ami américain Ken Pfeifer du Mufon New Jersey qui nous envoie par mail divers témoignages qu’il recueille outre atlantique.

    La recherche ufologique passe par les témoignages, le crédit des témoignages par les preuves.

    En absence de celles-ci , il faut creuser.

    Le domaine aéronautique est largement sollicité , il appartient donc de répertorier les inventions, les prototypes et les appareils existants.

    Autre secteur à prendre au sérieux, en compte,  est évidemment la filière scientifique. Afin de comprendre si une vie peut exister ,résister  puis se développer tout en évoluant , seule la science a les moyens de le faire.

    Les profondeurs maritimes n’ont pas encore révélées tous leurs secrets, en effet il n’ y a pas si longtemps la science ne pensait pas que la vie soi possible au delà de 1000mètres de profondeur. Le phytoplancton végétal marin réalise sa photosynthèse avec la lumière du soleil ainsi, il lui faut rester vesr la surface de la mer, là où le soleil peut pénétrer.

    Une cellule de phytoplancton est constituée de minuscules particules vertes  , les  chloroplastes.

    Le phytoplancton vit donc dans les eaux pénétrées par le soleil à une profondeur de 200 mètres.

    Ces 200 mètres ne représentent que 5 %  des océans et pourtant cet espace suffit à nourrir toute la faune , les 95% restants ne sont qu’obscurité et profondeur totalement incompatible  à la survie du phytoplancton.

    Ce n’est quà partir du 19 ème siècle que la recherche scientifique a commencée à s’intéresser aux fonds marins.

    En fait nous n’en savons  pas  beaucoup  plus de nos abysses que du cosmos.

    Les témoignages des  P.A.N  ( phénomènes aériens/ aérospatiaux non identifiés ), sont nonbreux, tandis que sur les O.A.N.I.S / O.S.M.N.I  ” objets aquatiques non identifiés ou objets sous- marins non identifiés” il y en a beaucoup moins.

    Faudra sans doute parler dans certains cas de phénomènes aquatiques et sous- marins non – identifiés.

    Pourtant un fait rassemble les deux types d’observations ( entre les P.A.N et les O.A.N.I.S) . Lorsqu’un O.A.N.I quitte l’eau pour s’envoler il devient unO.V.N.I ( objet volant non -identifié) au même titre que lorsqu’un O.V.N.I plonge dans l’eau il devient un O.A.N.I.

    Une idée selon moi se dégage peu à peu , celle qu’une part de réponse pourrait venir de la mer concernant la vie possible dans l’espace.

    Alors, il me semble primordial, d’orienter avec plus d’insistance la recherche sur le secteur maritime."

    Source:

    http://investigationsoanisetoceanographiee.wordpress.com/

     

    Nous soutenons leur site et investigation OANI.

    Cordialement

    ODH Tv






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires