• Il y a 23 ans, la France allait être témoin d'une très grande nuit d'observations d'Ovni.

    1380392_439170136188338_311027832_n
    Je vous partage la liste des différentes vidéos sur ODH Tv qui traitent de la nuit du 05 Novembre 1990:
     
    - 05 Novembre 1990 à Aubin avec Serje Perronnet

    - 05 Novembre 1990 à Pornic (témoignage)

    - 05 Novembre 1990 en Alsace par Christian Morgenthaler 

    - Soiree Speciale 05 Novembre 1990 (en 04 Parties)

    - Témoin Ovni en 1990
    http://www.dailymotion.com/video/xag6p4_j-ai-vu-2-triangles-isocele-en-1990_news

    - Le 05 Novembre 1990 (Invités: Comtesse, Perronnet et Gross)
    http://www.wat.tv/video/05-11-90-en-bretagne-38biv_2ihgj_.html

    D'autres vidéos sur le 05 novembre 1990 seront en ligne prochainement.

  • Jean-Pierre D’Hondt était adolescent lorsqu’il a entendu parler des « soucoupes volantes » et des empreintes de pieds palmés de Chéreng. Dès lors, il a nourri une passion pour les phénomènes étranges jusqu’à les traquer dans les moindres détails. Aujourd’hui, il est enquêteur pour le GERU, le Groupement d’études et de recherches ufologiques : le septuagénaire parcourt la région pour tenter d’expliquer ce qui semble inexplicable. Quel regard porte-t-il sur les phénomènes chérengeois, près de 60 ans après ?
     
    GERU
     
    Que les sceptiques passent leur chemin. Les phénomènes inexpliqués ne datent pas de la Guerre Froide et de Roswell mais se révèlent bien plus anciens. « De vieux grimoires font état d’objets volants en l’an 920 à Cambrai, en 1461 à Arras, en 1579 à Rumegies, en 1613 à Lille… », détaille Jean-Pierre D’Hondt. Cela fait une soixantaine d’années que l’ancien photograveur interroge la réalité par ses recherches historiques sur les soucoupes, OVNIS et autres bizarreries dans le ciel. « On les appelle aujourd’hui les PAN, les Phénomènes aériens non identifiés. L’appellation a été donnée par le CNES, l’agence spatiale française, en 1977 qui suit toujours ces phénomènes par son département GEIPAN, Groupement d’études et d’informations sur les PAN », explique le Lillois. Police et gendarmerie ont longtemps gardé un service dédié à ces phénomènes. Le très sérieux CNES estime encore que 22 % des témoignages sur les PAN ne donnent lieu pour l’instant à aucune explication.
     
    Expliquer, c’est justement la mission que s’est donnée Jean-Pierre D’Hondt. Une mission entamée en 1954, année faste pour les « soucoupes volantes » : « On parle de vague en 1954, car partout dans le monde, mais surtout en France, on a pu relever ces phénomènes. Rien que dans la région, on a recensé 58 observations entre septembre et novembre », relève-t-il, coupures de presse et témoignages à l’appui. Témoignages sur cette période qu’il affirme recevoir encore. D’autres « vagues » ont fait frémir les amateurs d’étrange, en 1958 et en 1974 (77 observations recensées). Mais ce sont bien les apparitions, parfois inexpliquées de 1954 qui ont créé la discipline.
     
    « Monsieur Sorez, qui a fondé plus tard le GNEOVNI (Groupement nordiste d’études des OVNIS) en 1965 avec moi, avait mené l’enquête à Chéreng en 1954 », se souvient Jean-Pierre D’Hondt. Les amateurs de soucoupes seront déçus : pour le groupement, la sphère ou les « cigares » brillants, vus par une cinquantaine de personnes à la ducasse de l’Autour, le 3 octobre 1954, correspond à un phénomène astronomique. Les Chérengeois auraient été effrayés par un croissant de lune. Mais les empreintes de pieds palmés, observées par le directeur de l’école et trois élèves (notre édition d’hier) le lendemain, laissent toujours les spécialistes perplexes. « Nous avons bien pensé à un vol d’oies sauvages, mais les traces, leur disposition ne correspondaient pas. D’autres témoignages font état de pieds palmés, en 1973 à Maubeuge, en août 1954 dans l’Yonne, en août 1967 dans le Limousin...Officiellement, nous n’avons pas d’explications », reconnaît Jean-Pierre D’Hondt.
     
    Il porte d’autant plus de crédit à ce phénomène qu’il a été servi par une étrange coïncidence : Jean-Pierre D’Hondt et Jean-Luc Bésengez, le seul témoin encore vivant de ces traces bizarres, ont été collègues de bureau… « J’ai pu avoir accès au récit, à la source », reconnaît l’ufologue.
     
    Le retraité de 76 ans bat toujours la campagne en regardant en l’air. Passionné d’astronomie, Jean-Pierre D’Hondt est également membre du CARL, le club de la région lilloise qui a son siège à la ferme du Héron, à Villeneuve-d’Ascq. « Avoir de bonnes connaissances en astronomie est indispensable pour expliquer la plupart des phénomènes : les gens croient avoir repéré des phénomènes inexpliqués alors qu’ils observent Vénus ou Mars ! », sourit-il.
     
    Aujourd’hui, Jean-Pierre D’Hondt est l’un des membres les plus actifs du GERU, le Groupement d’étude et de recherche ufologique, qui se réunit une fois par mois à Roubaix. Son but : cerner avec pragmatisme les objets visuels non identifiés : « L’ufologie est une discipline naissante, à la croisée des sciences humaines, des neurosciences, de la mécanique quantique… », souligne-t-on au sein du GERU. Des témoins de phénomènes étranges peuvent leur demander leur « diagnostic ». « Depuis sa création, le groupement a mené 660 enquêtes. Dans les années 1970, nous pouvions en mener trois par semaine. Aujourd’hui, c’est trois par an et beaucoup d’appels pour des lanternes thaïlandaises (sorte de lampions avec une bougie) qu’on confond avec des soucoupes ! », reconnaît Jean-Pierre D’Hondt. Dernières investigations d’ampleur : en 2011, un Lensois et ses deux enfants auraient observé un engin de forme triangulaire au-dessus de leur immeuble. L’enquêteur n’a pu apporter aucune explication jusqu’à présent. Croit-il aux soucoupes venues d’un autre monde ? En soixante ans, il ne s’est forgé qu’une certitude : « Les gens voient réellement des choses bizarres. En quoi consistent-elles ? Je n’en sais rien
     
    Source:

  • UFO Spotted Over Downsfield, Australia 10-17-13

    M. Kukopf était dans la cuisine de sa propriété Downsfield, à 20 minutes au nord-est de Gympie, il était environ 21 heures quand un objet de couleur vive dans le ciel nocturne a attiré son attention.
     
    «C'était comme un cercle de feux rouges avec un centre vert pâle», a déclaré M. Kukopf, esquissant une illustration de ce qu'il a vu.
    "J'ai tout de suite pensé que c'était un OVNI.
     
    "Il était accroché au-dessus du haut de la montagne et il était stationnaire avant de se déplacer vers l'ouest, vers Woolooga, rétrécissant tout le temps." L'engin est revenu par la suite une deuxième fois.
     
    Les lumières colorées sont restés immobiles dans le ciel une fois de plus, alors que les feux rouges qui entourent le centre de couleur vert pâle étaient presque translucide.
     
    Les lumières ont commencé à partir vers l'ouest à nouveau avant de disparaître hors de vue derrière une montagne lointaine.
     
    "Les lumières se sont déplacées beaucoup plus rapidement la deuxième fois", a déclaré M. Kukopf.
     
    Le lendemain, M. Kukopf est allé voir ses voisins pour leur demander s'ils avaient vu le spectacle de la veille.
     
    La réponse a été surprenante.
     
    «Ils m'ont dit qu'ils avaient vu quelque chose de semblable auparavant, mais pour moi, c'était la première fois et alors que je vis ici depuis neuf ans", a déclaré M. Kukopf.
     
    M. Kukopf dit qu'il était certain qu'il a vu un OVNI et il a espoir de capturer ces lueurs étranges en vidéo la prochaine fois.
     
    Source:

  • Traduction par Blueberrypot d'ODH Tv

    n2  Depuis que j'ai commencé à écrire cette serie en juillet, les gens que je rencontre me demande : "n'y a t'il jamais eu d'abduction sur New York?".
    La réponse est: oui!

    Dans l'esprit des histoires effrayantes d'Halloween, pour le mois d'Octobre je vais explorer une poignée d'histoires d'abductions de New Yorkais.

    Au printemps, il y avait un film au cinéma intitulé " Dark skies", pour ceux d'entre vous qui ont tremblé sur le sujet de l'abduction du film, je dois rapeler aux lecteurs que ce n'est qu'un film, et que ce genre d'abductions n'est plus qu'extrêmement rare.


     

    Une amie, disparue aujourd'hui, Dr Constance Clear, était une psychothérapeute qui a eu l'opportunité de travailler avec des abductés durant sa vie et écrivit un livre en 1999, " Reaching For Reality: seven incredible true stories of Alien abduction".
    J'ai eu l'opportunité d'interviewer Clear en 1999 lorsque j'animé une émission sur la radio WMET, a Washington DC. Elle m'a dit que lorsque que l'on croyait que cela était extrêmement rare d'être enlevé, il y avait des évidences qu'il y en avait beaucoup plus qu'on ne le croyait à l'origine.

    Elle a aussi indiqué que ce n'était pas une expérience rare pour les abductés depuis des jours et des jours de se retrouver avec les vêtements d'un autre et même des vêtements du sexe opposé, à des kilomètres de là où les évènements avaient commencé.

    Parlons un peu plus des abductions de New York.
    Un cas m'a particulièrement intrigué, c'était celui de Warrensburg dans les Monts Adirondacks juste à l'ouest du lac George. Dans la nuit du 10 Août 2005, quelques personnes furent témoins d'un évenement de type ufologique. Une fois l'excitation retombée, un des témoins, pendant qu'il se tenait seul sur le porche de la maison, fût subitement pris de somnolence, et s'endormit sur celui ci.

    Cette personne se réveilla plusieurs jours plus tard à des kilomètres de sa maison, vêtue de vêtements appartenant à une autre personne. Cette personne fût traitée de folle par la police qui fût appellé ainsi que plus tard par l'équipe médicale qui l'avait traitée pour de légères blessures. Cette personne vit actuellement en plein centre ville de New York entourée d'autant de personnes que possible. Encore une fois, rappellez vous bien que les cas d'abduction par les Aliens sont plus qu'extrêmement rares.

    Jetons un oeil aux évenements ufologiques de la semaine passée à New York.
    Le 20 septembre dans les environs de 20H30, à Morristown, deux femmes furent témoins d'un rapide ovni qui avait des lumières tournoyantes qui ressemblaient à des guirlandes de noël.
    L'engin vola silencieusement du Nord Ouest vers le Sud Est. Les deux femmes furent rapportées comme très choquées.

    Le 22 septembre vers 19H30, à Brewster, un automobiliste aperçut un objet volant vert fluo sphérique en forme de gland dans le ciel bougeant au dessus du lac Putnam.
    L'objet fut rapporté comme très brillant, bougeant rapidement jusqu'a ce qu'il soit hors de vue.
    Effrayé, l'automobiliste et son épouse appellèrent la police.

    Le 23 septembre à Webster, un automobiliste observa deux sphères rouges brillantes  passant dans l'horizon. Les sphères ensuite volèrent vers l'Est plus rapidement qu'aucun engin connu à ce jour. Le témoin rapporte que les deux sphères  volèrent au-dessus de sa voiture toutes deux en clignotant.

    Le 24 septembre par une belle et claire fin de journée vers 17H30, à Central Valley, un travailleur, lors de sa pause déjeuner, observa deux objets volants argentés dans le ciel.
    Un moment plus tard, un des deux objets fila comme l'éclair. L'autre descendit vers la campagne de Central Valley et disparut.

    Le 29 septembre vers 22H30 dans la ville de New York, un homme et sa femme rentrèrent chez eux dans leur véhicule lorsque qu'ils furent témoins de 5 à 8 sphères oranges brillantes au-dessus du ciel de la ville.
    Le couple se mit sur le bas côté pour observer la chose, qu'ils décrivaient comme plus gros qu'une étoile.
    La chose particulière qu'ils rapportèrent était que les sphères n'arrêtaient pas de changer de position, disparaissant et réapparaissant un peu plus loin.

    Le 30 septembre vers 3H30 dans la ville de New York, un observateur confirmé vit un objet avec de multiples lumières scintillantes qui était stationnaire dans le ciel pendant 45 minutes. Les multiples lumières qui circulaient l'une après l'autre furent confirmées par la fiancée du témoin comme rouges, jaunes, vertes, blanches et bleues. Ces lumières de temps à autres étaient droites puis prenaient une forme sphérique, puis rectangulaire ou en forme de cigare ou bien en une sorte de croix lorsque l'objet changeait de forme. Au bout d'un moment, l'objet se mit à bouger doucement direction Sud Ouest au dessus de la ville. Les observateurs regardèrent l'objet pendant à peu près 1H.

    Source:

    http://www.syracusenewtimes.com/newyork/article-7578-ufos-lost-time-lost-clothes.html

    Je tiens à remercier Blueberrypot pour la traduction.


  • titleJe remercie Michel Langard pour l'information.

    "Mardi, aux alentours de 21h30, deux témoins ont remarqué, dans le ciel roannais, une étrange «boule de feu» orangée puis blanchâtre qui semblait se diriger de «bas en haut et de la gauche vers la droite».

    «Elle nous éclairait», précise l’un des deux témoins. Le phénomène a été observé pendant environ 45 secondes avant que «la forme ne se perde dans les nuages». Avant de disparaître, la boule de feu avait pris une forme «allongée et blanche».

    > Appel à témoins: si vous avez remarqué le même phénomène, contactez-nous au 04.77.71.81.99 ou par mail: lprroanne@leprogres.fr

    Source:

    http://www.leprogres.fr/loire/2013/07/31/un-ovni-au-dessus-de-roanne





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique