• L'arrivée d'un Ovni triangulaire dans le Missouri et le Kansas en 1980, a suscité des inquiétudes et de l'émerveillement aux centaines de témoins, dont des policiers, qui ont observé un énorme engin ayant des lumières disposées en triangle et qui se sont déplacés lentement au-dessus du territoire pendant quatre heures . Il a été vu dans plus de 22 villes et à un moment donné, l'énorme engin a semblé éjecter, ce qu'un chauffeur de camion local a décrit comme des satellites et qui semblaient de forme ronde et qui émettaient une lueur bleuâtre. Le tout a été suivi au radar pendant une période de quatre heures et a été considéré comme l'une des observations les plus impressionnantes à ce jour. Un témoin a décrit le triangle volant étant «grand comme un terrain de football." Cet événement a été la première preuve de leur présence, mais une décennie plus tard, les objets volants triangulaires ont été signalé partout dans le monde entier.

    set8

    En janvier 1981, un énorme engin en forme de boomerang a été vu au-dessus de l'Arizona, avec un témoin proclamant que l'objet "était plus grand que plusieurs terrains de football !". L'engin en forme de V a été observé plus tard dans l'État de New York et dans le Connecticut en mars 1983. Une fois de plus l'engin a été décrit comme étant «aussi grand que deux terrains de football" et cette fois-ci, les lumières clignotant comme pour attirer l'attention. L' événement majeur suivant fut la vague belge, quand un énorme engin triangulaire a visité ce petit pays au cours des années 1989-1990. La SOBEPS (Société Belge d'études des Phénomènes Spatiaux), a été envahi par des centaines de témoignages au cours de cette période. Leur efficacité était telle que la force aérienne belge a sollicité leur coopération et leur aide ! Les agents de la SOBEPS étant très répandus dans le pays, ils ont pu identifier les triangles volants dans leur localité et signaler leurs positions à la force Aérienne Belge.

    C'est ainsi que les agents de la SOBEPS ont agi en qualité d'observateurs qualifiés pour la force aérienne belge. À un moment, deux chasseurs F16 d'interception ont été mis à leur disposition, pour être envoyé vers différentes parties du pays où les engins triangulaires ont été signalés ! Cette collaboration a permi aux F16 d'intercepter un certain nombre d'engins volants, bien que les avions soient totalement incapables de s'adapter à la vitesse et la manoeuvrabilité des engins, comme l'ont démontré les enregistrements des images radars.

    Entre-temps, un certain nombre de témoignages isolés ont été récoltés au Royaume-Uni, mais le 26 septembre 1993, un énorme engin volant triangulaire fut observé à Bakewell dans le Derbyshire. De nombreux habitants de cette petite ville ont fait part de l'expérience d'un énorme vaisseau noir survolant leur ville, lentement et silencieusement. Avec une lumière blanche brillante à chaque angle du triangle et de nombreuses petites lumières tout le long des bords de l'engin, le triangle a volé bas et a une vitesse estimée de seulement 30 mph. (Un témoin au volant de son véhicule à 40 mph l'a dépassé !). L'engin triangulaire a ensuite effectué plusieurs manœuvres lentes au-dessus de la ville avant de retourner à son cours d'origine et volant lentement jusqu'à perte de vue. Ce n'est que quelques mois plus tard, le 6 janvier 1995, qu'un Boeing 737 de la British Airways a été frolé par un engin triangulaire incandescent à l'approche de l'aéroport de Manchester ! Ce fut le précurseur d'une invasion de triangles volants, puis les engins triangulaires furent observés en grand nombre.

    sans titre

    Il y a eu 52 anecdotes enregistrées dans la ville du Derby et ses alentours de décembre 1994 à mai 1995. Cela incluait des engins lumineux planants et dans un cas, un énorme engin triangulaire volant au-dessus d'ïlesles trafics y sont le plus important (Spider Bridge) sur la route circulaire A5111. De nombreux témoins ont pu dessiner et décrire l'engin en détail. Les rapports décrivent un engin triangulaire planant et envoyant des faisceaux de lumière blanche sur le sol en pleine nuit. Les lumières ont été signalées à plusieurs reprises, mais il semble très peu probable que ce soient des projecteurs à proprement parler. Notre nouvelle technique de radars Doppler permet à nos satellites de visionner le sol quel que soit le temps et nous présumons que les FT sont le produit d'une technique beaucoup plus avancée. Le but du faisceau lumineux du FT pourrait être autre chose, mais quoi . Des témoins ont décrit le faisceau de lumière blanche comme "se terminant dans les airs, comme un tube fluorescent." Comme le nombre de rapports concernant les FT ont augmenté, un modèle de comportement a commencé à émerger. Les engins triangulaires semblent venir de la côte Est de l'Angleterre et volent lentement à travers le pays vers diverses destinations, dont certaines centrales nucléaires, avant de retourner vers la mer quelques heures plus tard.

    Les statistiques de la base de données du projet FT, sous la direction de Victor J. Kean, ont montré ce qui suit:


    1995 - TEMOIGNAGES TOTAL de FT - 1797 dont 476 ont été observées sur des centrales nucléaires.


    1996 - TEMOIGNAGNES TOTAL de FT - 1437 qui 988 ont été observées sur des centrales nucléaires.


    1997 - TEMOIGNAGES TOTAL de FT - 1339 qui 1242 ont été observées sur des centrales nucléaires.


    (NB - les chiffres pour 1996 et 1997 sont encore en cours et ne comprennent pas les domaines associés.)
    Les dernières informations de l'UFO recherche Groupe de l'Essex, sous l'habile direction de Ron West, (qui n'est malheureusement plus avec nous), (l'un des trente groupes d'exploitation dans le cadre du projet FT), indique que depuis 1995, il y a eu des témoignages d'engins triangulaires vus entrants et quittant la mer au large de la côte Est, près de Lowestoft. il y a également eu 25 rapports de lumières vues en mouvement sous la surface de la mer dans la même zone. Les FT pourraient-ils avoir une base sous-marine quelque part le long de cette côte ? Certes, des activités sous-marines similaires ont été signalée dans diverses parties du monde.

    Une surprenante coïncidence a récemment éclaté au grand jour, le nombre de références au sujet des bases sous-marines, faite par Larry Warren, dans son livre Left At Sea gate. Le livre traite principalement de l'incident OVNI dans la forêt de Rendlesham, qui a eu lieu à la fin de décembre 1980, c'est alors que Larry Warren s'apprête à révéler un autre événement. Il semble qu'après l'incident de la forêt de Rendlesham, il s'ait mis les autorités à dos pour un coup de téléphone passé à sa mère au sujet de l'atterrissage de l'OVNI . Par la suite, on lui a ordonné de se rendre dans un parking où il devait y trouver une berline bleu foncé. Quand Larry est arrivé sur le parking, la voiture était là. Quand il entra dans le véhicule, il se souvint d'une lueur verdâtre, puis selon toute vraisemblance, il a perdu connaissance. Plus tard, lorsqu'il s'est réveillé, il se trouvait dans un complexe souterrain, sous la base de Woodbridge, où un garde en uniforme noir lui apprit que cela faisait partie d'un complexe de tunnel qui conduit à la mer du Nord. Larry Warren a ensuite été emmené dans une étrange pièce en verre teinté, où il a été contacté par télépathie par une forme alien, en partie cachée par un écran brillant.

    MORNAS OVNI

    Larry a alors appris qu'il était dans un complexe souterrain qui avait été construit dans les années 1940. Le complexe contenait de nombreux aliens, avec leur personnel d'encadrement; Larry a poursuivi en déclarant: «Les vaisseaux se déplaçaient, entraient et sortaient via un vaste système de tunnels. Une sortie se trouvait à un mile au large de Lowestoft dans le Suffolk, l'autre était près d'Orford Key." Si la rencontre de Larry avec l'alien est vraie et non une hallucination, se pourrait-il que les aliens contrôlent les objets volants triangulaires dont leur disparition a été signalée dans la mer au large de Lowestoft ? S'il existe une installation souterraine à la base de la force aérienne Woodbridge, y a-t-il des tunnels menant à la mer du Nord? Larry Warren prétend que c'est le cas*. Son coscénariste Peter Robbins déclare: «C'est un aspect tout à fait étonnant de Left At East gate et je suis convaincu que ce qui est réel dans le sens VERITABLE du terme n'a pas encore été établi».

    Les dernières informations reçues indiquent qu'il existe une activité OVNI intense le long de la côte Est, en particulier près de Lowestoft et que des choses étranges se produisent encore dans les environs de la forêt de Rendlesham ! Que s'y passe-t-il ? * Deux sources indépendantes ont confirmé récemment, que non seulement un système de tunnels existe en dessous de Woodbridge, mais qu'il est relié à la proche base de Bentwaters et fait partie d'un vaste système de tunnels dans toute l'Angleterre. Nous croyons qu'un complexe de tunnel a été construit le long de cette cote dans les années 1940 et on ne peut que spéculer qu'il a probablement été étendu dans le secret total au cours de la récente période de la guerre froide.

    Traduction d'Evalia pour ODH Tv.

    Source:

    http://www.ufoevidence.org/documents/doc1569.htm


  • Un témoin d'Austintown en Ohio a rapporté avoir vu deux ovnis triangulaires noirs silencieux à 330 pieds du sol, qui passaient au dessus de la I-680 sur la State Route 46, à 20h20 le 18 Mars 2014, selon le témoignage dans l'affaire 54801 dans la base de données de rapports de témoins du Mutual UFO Network (MUFON).

    Le témoin se dirigeait vers l'est le long de la I- 76 et traversait le Meander Creek Reservoir Bridge lorsque deux lumières oranges ont d'abord été remarqué dans le ciel.

    "Les deux lumières ne semblaient pas se déplacer, mais étaient plutôt stationnaires," a déclaré le témoin.

    "En me rapprochant du viaduc sur la SR 46 , j'ai remarqué que les lumières se déplaçaient lentement. "

    Le témoin est alors passé sous le viaduc. "J'ai regardé en haut et à gauche (au nord) et j'ai observé deux triangles noirs qui avançaient silencieusement à environ 200 à 330 pieds au-dessus du sol" .

    Après quelques minutes d'observation, j'ai aussi remarqué que le deuxième triangle se trouvaient à environ 30/50 pieds derrière le premier et légèrement plus haut. Les deux triangles noirs glissaient sans bruit, ce qui est atypique pour des objets volants, en particulier à basse altitude".

    Le témoin se souvient de la trajectoire de vol. " Les objets ont également effectué un léger virage à gauche (nord) passant au dessus de la SR 46". Le témoin décrit les objets. " Les objets étaient triangulaires et noirs et se déplaçaient avec l'extrémité plate vers l'avant et la pointe à l'arrière. Les deux angles à l'avant comportaient chacun une lumière orange, et aucune à l'extrémité arrière.

    Les deux objets semblaient être de la même taille, de la même couleur et allant à même allure". Le témoin a poursuivi sa route sur un demi-mile , puis fit demi-tour. «Je suis retourné sur la I-680 sur la SR 46 (environ 1 à 2 minutes plus tard) et n'ai plus vu les objets. Je suis resté dans la zone pendant 20 minutes, mais je n'ai rien vu d'autre . La température au moment de l'observation était d'environ 4° et avec un ciel partiellement nuageux mais suffisamment clair pour une observation, pas de précipitation.

    Les vents soufflaient du sud vers l'est à environ 4 mph. La zone d'observation était bien éclairée par les habitations et des lampadaires, et le trafic routier y était important. Je ne touche pas à la drogue et je ne bois pas et n'ai aucune maladie mentale ou physique. J'ai 33 ans, j'ai été militaire pendant 9 ans et je sers dans la police depuis 11 ans."

    Traduction par Evalia pour ODH Tv.

    Source:

    http://www.examiner.com/article/silent-triangle-ufo-dips-low-over-ohio-town


  • image4roger-k-leir

     

     

     

     

     

     

     

    Le monde de la recherche des abductions est de nouveau en deuil, le Docteur Roger Leir nous a quitté dernièrement. L'équipe d'ODH Tv présente ses condoléances à sa famille et ses proches.

    Une soirée spéciale sur ODH Tv va être mise en place pour lui rendre hommage.

    Rappelons que le Dr Leir et son équipe ont effectué plus de 15 interventions chirurgicales sur des personnes qui prétendaient avoir été enlevées par des E.T. ce qui a abouti à l’extraction de 16 objets distincts soupçonnés d’être des implants exotiques. Analysés par d’importants laboratoires, ces objets sont vraiment insolites, tels des anomalies metallurgiques ou encore des rapports isotopiques étrangers à notre monde.

    Il s’est aussi déplacé au Brésil afin de mener une enquête sur l’affaire de Varginha. Ce cas l’intriguait et il a voulu en savoir plus afin de tenter de faire la lumiére dans ce dossier. Il a écrit par la suite un ouvrage sur Varginha dans lequel il raconte ce qu’il a appri.

    Fonctionnaire dans le secteur de la défense aux Etats-Unis, Don entend des voix depuis des années. Un jour qu’il se plaint aussi de problèmes dentaires, on réalise une radiographie de sa mâchoire : on découvre alors un minuscule triangle métallique dans son maxillaire inférieur gauche. Depuis l’extraction de ce bout de métal, Don dit ne plus entendre les voix. Affaire classée ? Pas si l’on en croit le Dr Leir ! Car ce dernier a fait analyser, par différents laboratoires, des morceaux de métal extraits dans des circonstances sinon similaires, du moins aussi étrange.

    Et il en a conclu ceci :

    Ces objets sont d’une nature mixte, biominérale; ils ont été manufacturés en vue d’être tolérés par un organisme pendant des années; ils ont été connectés au système nerveux de leurs hôtes; enfin, leur sophistication rendrait improbable une fabrication humaine.

    Sources:
    http://www.paranormal-info.fr/implants-extraterrestres-a9.html

    http://ovnis-usa.com/alien-scalpel/

    http://rr0.org/people/l/LeirRogerK.html

    http://ovni91.canalblog.com/archives/2014/03/16/29447222.html

    http://ufoetscience.wordpress.com/2014/03/16/le-docteur-leir-nous-a-quitte-le-14-mars-2014/


  • En ce moment de nombreux sites, associations, forum exposent des statistiques des observations d'ovni au cours de l'année 2013.

    C'est quelque chose d'important mais il ne faut pas oublier que ces bilans ovni appartiennent à un site ou associations et qu'ils ne reflètent pas vraiment comment a été le phénomène ovni en 2013.

    Chaque site reçoit des témoignages, mais parmis ces observations, combien sont des méprises? voir même des canulars? Parce qu'il y a des canulars en ufologie, il ne faut pas l'oublier!

    Attention je ne dis pas que les témoins sont tous des menteurs, il y a des personnes sincères et qui ont véritablement vu quelques chose dans le ciel et qui attendent de l'enquêteur une réponse sur ce qu'ils ont vu!

    Il y a pas mal d'observation chaque jour, mais le but de l'ufologie n'est pas de faire du CHIFFRE mais d'aider les témoins en menant une enquête, des vérifications etc.. etc...

    Je tiens à remercier tout de même les différents sites qui publient leurs statistiques.


  • Plusieurs personnes, une vingtaine environ, habitant à demeure le village de Patromonio, dont la bonne foi ne saurait être mise en doute puisqu'elles sont fort connues et jouissent d'une excellente réputation, ont vu des "soucoupes volantes" dans le ciel de la région.

    Quelques estivants également prétendent, eux aussi, avoir observé, le même jour et presque à la même heure, d'étranges phénomènes.

    La chose s'est produite dans la nuit du 1er au 2 août, vers 22 heures.

    "Nous avons même alerté la tour de contrôle de l'aéroport de Bastia - nous ont dit plusieurs personnes - mais les fonctionnaires de ce service n'ont pas ajouté foi à nos précisions."

    D'après les renseignements que nous avons recueillis sur place auprès de quelques témoins, notemment de M. Olive, ingénieur électricien, Jean Duperthuis et Paul Bianchi, commerçants à Bastia, les objets observés, d'abord de formes imprécise, prirent ensuite la forme de demi-sphères très aplatie et de couleur violacée. Leur éclat en était brillant mais intermittent. Plusieurs fois les engins mystérieux - trois, disent les uns, davantage, disent les autres - changèrent de direction à une vitesse foudroyante: ils disparurent soudain, puis revinrent un quart d'heure plus tard, évoluant sur une même ligne, pour s'avanouir définitivement, cette fois, vers le sud-est, derrière la montagne du Pigno.

    Sources:

    Le Méridional, France, le 8 août 1965

    Flying Saucer review, novembrer - december 1965, Volume 2, n°6





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique