• Actualités Ovni: 05.07.11 OVNI vert au-dessus du Baou des quatres Oures

    Un couple de Toulonnais a aperçu un curieux phénomène céleste le 12 juin dernier. Un événement également vu à travers le monde. Coïncidence ?

    Autant le dire tout de suite : Yves a une bonne vue. Un métier à haute responsabilité. Un discours sensé. Et ce soir-là, il n'avait pas biberonné la moindre goutte de rosé, juré, craché !

    Flash-back : dimanche 12 juin, 23 h 17. Sur les premières pentes du Baou des Quatre Oures, Yves (« qui ne veut pas passer pour un fatigué, un fou ou un con ») débarrasse quelques affaires du coffre de sa voiture. La nuit est claire. La lune, en vierge. Quelques avions égratignent le ciel. « J'avais quelques cartons dans les mains et soudain, je ne sais toujours pas pourquoi, j'ai levé la tête, raconte-t-il. J'ai aperçu une immense boule lumineuse. Bien plus grosse qu'une étoile, un avion ou un hélicoptère ! Elle était uniformément brillante. »

    « Des lumières vertes »

    N'en croyant pas ses yeux ni son cerveau, Yves demande à sa douce de venir elle aussi confirmer l'apparition céleste. « Je l'ai vu aussi, assène-t-elle. C'était impressionnant voire effrayant. Je suis certaine que ce n'était pas un avion ! » Ni un hélicoptère.

    Yves, qui ne s'y connaît pas qu'un peu en la matière, continue de décrire l'ovni avec force et détails. « Il était au-dessus des nuages, entre 11 000 et 13 000 mètres d'altitude. Au départ, il a volé direction plein sud durant une minute, puis il a pris un virage sec vers le nord-est à allure régulière. » Enfin, la précision qui tue : « En dessous, il y avait des petites lumières vertes persistantes », confie-t-il. Paco Rabanne et Framboisier de Salut les musclés en restent bouche bée...

    L'ovni a ensuite disparu avec l'éloignement. Et aucun petit homme vert n'a posé la moindre antenne chez monsieur Yves. « Attention, je ne dis pas que j'ai vu un ovni ou des extraterrestres, poursuit-il. En revanche, je suis certain que ce n'était ni la station spatiale ISS, ni un ballon-sonde. Pas plus que le jet-stream, ni une entrée d'astéroïde dans l'atmosphère. »

    Aussi au Canada, en Californie !

    Mais qu'a donc vu Yves ? Mystère et boule de gomme. D'autant plus que le Toulonnais n'est pas le seul à avoir observé quelque chose d'étrange dans le ciel cette nuit-là. Quasiment au même moment, des observations d'ovni ont été faites un peu partout dans le monde. À Cochrane au Canada, à Chicago dans l'Illinois, à Fresno en Californie, à Orlando en Floride et plus près de chez nous à Reims, ainsi qu'à Nîmes.

    Plus troublant encore, le témoignage d'une trentaine de personnes qui auraient aperçu un ovni cette même nuit à Nanteuil-lès-Meaux en Seine-et-Marne aux alentours d'1h du matin. Contacté par nos soins, le Geipan, c'est-à-dire le X-Files français, a bien eu vent de toutes ces observations. Mais nos Mulder et Scully à l'accent franchouillard attendent toujours que l'un des observateurs accepte de témoigner à visage découvert. « Si nous trouvons quelqu'un qui accepte de témoigner nous déclencherons une enquête. Une observation doit être relatée via un questionnaire assez détaillé et les témoins doivent déposer un PV à leur gendarmerie. Sans ça, pas d'enquête », explique-t-on à la direction du Geipan.

    Conclusion : pour l'instant l'ovni du Baou existe sans exister, comme beaucoup de phénomènes paranormaux.

    dallemand@nicematin.fr

    Ovni : les archives sont ouvertes

    Les ovni n'intéressent pas que les amateurs de science-fiction ou les ufologues. Ils intéressent aussi les militaires du Geipan. En 2007, cette cellule appartenant désormais au Centre national d'études spatiales avait dévoilé une partie de leurs archives sur Internet. Depuis le mois de janvier, ils ont également mis en ligne les procès-verbaux de la gendarmerie relatant les observations d'ovni. Il y en a quatre sur Toulon. Extraits : « En prenant ces fonctions le 1er février 1981, à 2 h 40, monsieur R. aperçoit trois grosses boules de 5 m de rayon, d'un éclat rosâtre mais terne se déplaçant latéralement. (...) Les boules en mouvement n'émettaient aucun clignotement ni bruit. (...) Monsieur R. refuse de déposer plainte par peur du ridicule. »

    Autre observation le 29 août 1980 à 20 h 50 : « Je me trouvais sur la terrasse de ma résidence quand j'ai vu surgir une boule de couleur noire, dans le contre-jour. Elle est arrivée jusqu'à l'aplomb de la maison et à ce moment-là, elle est devenue floue puis très nette à nouveau. Là, j'ai remarqué sur la partie arrière une douzaine de hublots de forme carrée, et semblant être éclairés de l'intérieur. Puis les hublots ont disparu pour faire place à une lumière très intense, sortant de la sphère, en son milieu. La disparition a été très brutale. » Précision : le PV ne dit pas si un test d'alcoolémie a été effectué sur cette personne.

    D. A.

    Le Geipan kézako ?

    Mulder et Scully bossent aussi pour la France. Pas au FBI, mais au Groupe d'études et d'informations (Geipan) sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés.

    En effet, une cellule de la gendarmerie répertorie les « phénomènes aérospatiaux non identifiés » depuis 1965. Récemment, cette cellule a basculé de la gendarmerie vers le Centre national des études spatiales.

    Depuis sa création, le Geipan a recensé 1 141 cas sur le territoire national.

     

    Source:

    http://www.varmatin.com/article/toulon/un-ovni-au-dessus-du-baou-des-quatre-oures

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :