• (Astronomie) - La Chine prévoit d'envoyer 20 satellites dans l'espace en 2013

    La Chine vient de lancer mercredi un satellite d'observation turc, marquant la fin des lancements spatiaux pour 2012.

    Vingt-huit satellites et sondes spatiales ont été envoyés dans l'espace pour un total de dix-neuf lancements cette année, selon l'Administration d'Etat de la science, de la technologie et de l'industrie pour la défense nationale.
    Toutes les missions de lancement ont été couronnés de succès, selon l'administration.

    L'année prochaine, la Chine envisage d'envoyer environ 20 satellites dans l'espace, selon China new services, citant des sources officielles restées anonymes.

    De plus, en juin 2013, le pays procèdera à un test d'amarrage spatial habité en orbite entre le module Tiangong-1 et le vaisseau spatial Shenzhou X. Au cours de la seconde moitié de l'année, la sonde Chang'e-3 lune sera lancée et devrait atterrir et rester sur la lune.

    Sur les 19 lancements cette année, cinq lancements commerciaux, a déclaré Geng Kun, un porte-parole de la compagnie de la Grande Muraille de Chine dans le cadre de la Science et de la Technologie China Aerospace Corp

    La compagnie de la Grande Muraille de Chine est autorisée par le gouvernement à lancer des satellites commerciaux en orbite.

    Geng Kun a expliqué que les cinq lancements commerciaux en 2012 ont été les plus nombreux ces dernières années. Il n'y a eu que trois lancements pour des clients internationaux en 2011 et un seul est prévu pour 2013.

    Mercredi, le lancement du satellite turc, le GK-2, à partir du Centre de lancement de Jiuquan, dans la province du Gansu, au nord-ouest de la Chine et le lancement d'un satellite de télédétection pour le Venezuela en septembre dernier, ont marqué les deux premières missions en Chine des fusées Longue Marche 2D pour des clients internationaux, a indiqué la porte-parole.

    Avant ces opérations, la Chine n'avait pas menée de missions en orbite terrestre basse pour des clients internationaux depuis plus d'une décennie, a-t-elle précisé.

    Le satellite, développé conjointement par l'Institut de recherche sur les technologies de l'espace de Turquie et Les Industries aérospatiales turques, sera utilisé principalement pour la protection de l'environnement, de l'exploration des ressources minérales, de l'urbanisme et de la surveillance et de la gestion des catastrophes, selon le communiqué.

    Cela a marqué le 174e vol de la série des fusées porteuses chinoise Longue Marche. Jusqu'à présent, la Chine a effectué 37 lancements commerciaux et envoyant 43 satellites dans l'espace, selon la société.

    Source:

    http://french.peopledaily.com.cn/Sci-Edu/8065637.html