• Bugarach, le jour d'après

    Le 22 décembre 2012, vous serez les survivants de cette fin du monde médiatique.

    bug1


    2012 sera connu dans l'histoire du monde, comme l'année où les extraterrestres ne sont pas arrivés sur le mont Bugarach, que la terre n'a pas explosé et que les passionnés de phénomènes ufologiques ou paranormaux sont des personnes en marge de la société.
    Mais nous autres passionnés, ufologues, témoins on se rappellera que les médias ont pris la population mondiale pour des personnes crédules, simples d'esprit, qui gobent comme des moutons tout ce qu'on leur dit à la télévision.
    Oui l'ufologie va en prendre un coup! La crédibilité va descendre dans l'estime de la population "télévisée".
    Mais revenons sur le syndrôme du Bugarach dans les médias.
    Nous vous partageons un extrait d'un excellent article paru sur le site Slate.fr datant du 18 décembre 2012 sur ce tapage médiatique.


    "D'où vient cette incroyable rumeur?

    Dans tous les articles (et il y en a eu des centaines et des centaines dans la presse mondiale), la même réponse: des «sites Internet», des «prédictions sur le Net». Sans jamais un seul nom de site, ni aucune citation.

    Tout s'explique très simplement: cette rumeur n'a jamais existé. Sinon dans les médias.
    La fin du monde est le paroxysme d'un genre journalistique bien particulier, l'info insolite, qui fonctionne sur le mode du bouche-à-oreille et où la notion de vérité importe peu.
    Si l'info est drôle et reprise par tout le monde, elle est forcément vraie."
    Source: Slate.fr (1)
    Un article à lire impérativement car il résume cette fin du monde.


    Peut-on parler d'un Bugarach Story?

    Oui car la plupart des gens "croyants" et interviewés sur place ne sont pas des chercheurs sérieux mais des hippies du 21ème siècle.
    Nous vivons dans un monde où il faut que l'info fasse le buzz impérativement pour être reconnue mondialement!

    Plus c'est débile, plus cela plait.
    Durant toute l'année, nous avons vu toutes les théories se mélanger entre elles pour arriver à ce Fake médiatique que vous avez pu voir ces derniers jours.
    La fin du calendrier Maya, les rumeurs d'une 3ème guerre mondiale, les catastrophes climatiques, l'arrivée sur Terre de vaisseaux extraterrestres etc... etc....


    Nous autres bloggers, webmaster de sites et forums, responsables d'associations ou de groupes aurons pu constater qu'il y a eu un pic de visiteurs en 2012. Quand beaucoup de personnes pensent que ça y'est les gens ont compris et que c'est l'avènement de la nouvelle ère, d'autres pensent que les années à venir vont être dures pour la recherche sérieuse des phénomènes inexpliqués. Il y a eu une recrudescence de personnes s'intéressant à tous les types de phénomènes influencés pour la plupart par cette médiatisation et cette mode de l'inexpliqué.


    Les rumeurs font vendre, mais attention au retour de bâton.
    Et c'est ce retour de bâton qui va nous tomber dessus dans très peu de temps! Car n'oublions pas que ces mélanges de rumeurs ont incorporé les ovnis et les petits hommes verts comme le montre cet extrait d'un article paru dans le Figaro le 19 décembre:


    "La montagne sera surveillée jusque dans ses entrailles parcourues de galeries. Dépêchés sur place depuis le 15 décembre, des spéléologues de la gendarmerie ont pris connaissance des lieux et recensé les grottes et les cavités. Prêts ainsi à intervenir pour secourir des inconscients qui s'y risqueraient, à la recherche d'un petit homme vert ou d'une soucoupe volante. En plus de la fin du monde, certains dans le coin sont aussi persuadés que le pic de Bugarach abrite un garage à ovni" source: Le figaro.fr (2)


    ou encore cet interview d'un hippie en direct du bugarach passé sur Canal + le 20 décembre 2012 dans la nouvelle édition de 12h20:
    "Les vaisseaux de la Vierge entouraient la Terre et qu'il était le messager."
    A remarquer la réaction des journalistes et invités sur le plateau qui rigolent de l'interview et bien sûr les personnes qui sont devant leur poste de télévision ne pourront que rigoler de ce pauvre gars qui envoie des énergies à une montagne. Ce genre d'interviews sera repris dans les zappings du monde entier puisque "cela fait rire".
    Cela ne nous fait pas rire au contraire cela nous révolte car la population assimilera vaisseaux à Ovni et la recherche sérieuse en prendra une fois de plus un coup.


    "Des centaines d'illuminés viendront au Bugarach, pour attendre l'ovni libérateur." (d'après l'article d'Euronews (3))

    Mais il y a actuellement 250 journalistes venant de 50 pays différents alors que le village du bugarach n'a que 200 habitants et un hélicoptère de la gendarmerie qui survole la montagne toutes les 2 heures. ("et il y en a encore qui croient que le bugarach est interdit de survol").
    Bien sûr il y aura toujours les hippies du bugarach qui vous prétenderont que c'est pour cacher la vérité et ainsi entrenir le mystère, mais pour quelles raisons? Pour le commerce? peut-être!


    Car n'oublions pas le contexte géo-économique de ce secteur, le village de bugarach est dans le Razès, là où dit on se trouve le trésor légendaire de Rennes le château qui attire tous les ans de nombreux visiteurs du monde entier. Un mystère de plus finalement?
    Bugarach est un village qui a profité pendant plusieurs années du tourisme vert, à 1 heure de route de Perpignan, de nombreuses personnes y allaient pour la sortie du dimanche, pour tout simplement faire des randonnées ou pour les curieux, faire un tour un peu plus loin à l'église de Rennes le château.
    ou l'idée proposée sur un blog:
    "si on construisait un PARCOURS DE LA FIN DU MONDE, sur les beaux chemins de BUGARACH, la fin du monde passée, bien sûr!" (4)

    Il y a plus de touristes à Rennes le château qu'au Bugarach. (5)

     

    L'année 2013:
    2013, naissance d'un monde merveilleux, vous y croyez vraiment? Oui REnaissance du monde de la discrimination envers la recherche sérieuse qui sera mise dans le même sac que les hippies du 21ème siècle et des crédules.
    Certes une partie de la population oubliera d'ici quelques mois ces inepties autour du 21 décembre 2012 mais d'autres peut-être pas.
    Il y aura une phrase qui ressortira lorsqu'un témoin d'un phénomène inexpliqué parlera de cela à son entourage: "Va au Bugarach", une phrase qui viendra remplacer les nombreuses moqueries autour des phénomènes inexpliqués comme s'il n'y en avait déjà pas assez!


    2012, année de recrudescence du phénomène?

    Faux, les ovni ou tous les autres phénomènes n'ont pas attendu 2012 pour se manifester. Ce serait plutôt une étude des témoins qu'il faudrait faire pour se rendre compte que les médias ont influencé les gens à regarder plus souvent le ciel. Y'a t il eu plus de phénomènes? Non pas plus que dans les années 50 ou 70.


    Y'a t il plus de phénomènes au Bugarach qu'ailleurs?

    Non, quand on regarde les archives de témoignages, il n'y en a pas plus qu'à paris ou ailleurs. Certes le secteur est éloigné des zones de pollution lumineuse, donc le ciel est beaucoup plus étoilé et il y a la possibilité d'observer plus de choses comme les satellites, iss etc...
    C'est sûr qu'une lueur blanche qui se déplace dans le ciel sans bruit sans clignotement peut-être prise pour un ovni alors que pour la plupart des cas après enquêtes, ce sont des méprises avec des satellites.  "Ah oui mais c'est au Bugarach." qu'on pourrait vous répondre. Que ce soit au bugarach, ou dans tout autre lieu, l'enquête est la même. Il y a énormément de photos, vidéos prises dans des lieux mystérieux où les témoins disent n'avoir rien vu à l'oeil nu, ce sont des Blurfos (voir l'article ci-dessous):

    http://odhtv-replay.kazeo.com/meprises/(diurne)-les-blurfos,a3477543.html


    Attention je précise que ce ne sont pas tous les témoignages.


    En conclusion, l'année 2012 a été fortement médiatisée et ridiculisée dans le but de faire le buzz et de perdre les gens dans des théories rocambolesques. A l'image de l'année 1997 avec l'anniversaire du crash de Roswell, d'Août 1999 avec la station Mir qui devait se crasher sur Paris et de l'approche de l'An 2000 où on nous a fourgué une soit-disant fin du monde qui n'a jamais eu lieu puisque nous sommes toujours en vie.

    Bref l'humanité cherchera toujours sa fin du monde, ou plutôt la fin de sa bêtise. Pour le pech du Bugarach, tous les chercheurs sérieux de ce secteur, ou les ufologues de la région languedoc-roussillon vont être décrédibilisés pendant un bon moment, discriminant ainsi les témoins et la recherche sérieuse.

    Le mot de la fin serait que les médias arrêtent ce comportement puéril de balancer des informations érronées et viennent interviewer les chercheurs sérieux des phénomènes inexpliqués.


    Gilles THOMAS le 20/12/12.

    (1) http://www.slate.fr/france/66239/fin-monde-bugarach-terminus-folie-media

    (2) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/12/19/01016-20121219ARTFIG00310-fin-du-monde-bugarach-sous-surveillance-des-midi.php

    (3) http://fr.euronews.com/2012/12/18/bugarach-attend-l-arrivee-de-l-ovni-liberateur/

    (4) http://sidobremichelnarbonne.midiblogs.com/archive/2012/12/20/bugarach.html

    (5) http://www.latribune.fr/regions/languedoc-roussillon/20121218trib000738105/tourisme-pas-de-boom-des-affaires-a-bugarach-avant-la-fin-du-monde-.html


    Tags Tags : , , , , ,