• Entretien avec Gabriel de l'EPPON

    L'histoire de l'ufologie et des phénomènes connexes est de s'intéresser aux anciens mais également à la jeune génération qui commence à enquêter et à être active dans le milieu ufologique et paranormal.

    J'ai rencontré Gabriel, créateur et webmaster du groupe EPPON (Enquêteurs des Phénomènes Paranormaux et Ovnis Niçois), qui a accepté de répondre à quelques questions.

    eppon
     
    [Gilles.T]: Tu es le créateur du groupe EPPON, pourquoi avoir créé ce groupe et quels en sont les buts?

    [Gabriel]: Oui, je suis le créateur de EPPON et cela fait maintenant treize ans que je dirige le groupe avec plus ou moins de facilité, dans les Alpes-Maritimes c'est très dur d'être pris au sérieux, donc j'ai décidé de créer le groupe d'une part pour notre passion et d'une autre part pour tous les amateurs qui ont du mal à être pris au sérieux. Le groupe a été créé pour venir en aide aux personnes qui sont susceptibles d'avoir vécu des expériences paranormales ou ovni, et aussi pour qu'elles partagent leurs témoignages et ensuite si les enquêteurs de l’EPPON trouvent le témoignage plausible et réaliste (je me comprends, car des fois on tombe sur des cas de canulars ou moqueries), alors nous envisagerons de nous pencher sur le sujet.

    [Gilles.T]: Depuis quand et pourquoi t'intéresses-tu à l'ufologie et aux phénomènes paranormaux?

    [Gabriel]: Je me suis penché sur les sujets à l'âge de 8 ans, car j'ai été témoin de phénomènes ovnis à Carros (06) en 1997. Etant petit, j'ai pu remarquer à plusieurs reprises des manifestations lumineuses dans le ciel au-dessus de Carros (ayant montré cela à ma famille, ils m’ont vite dit que c’était des avions, car dans les Alpes-Maritimes il y a beaucoup de voies aériennes) mais cela m’a énormément intrigué et j'ai fait des recherches avec des amis(es).

    Pour le paranormal, j’ai une très longue histoire, j'ai perdu mon frère à l'âge de 6 ans et quelque temps plus tard j'ai pu m'apercevoir que mon frère était encore là avec nous, je ne le voyais pas, mais j’arrivais à ressentir sa présence. J'ai ensuite perdu mon meilleur ami à l'âge de 8 ans, et là aussi quelque temps après sa crise cardiaque j'ai pu ressentir sa présence et là je me suis dit: « Qu’y a-t-il après la mort ? Pouvons-nous communiquer avec les personnes que nous avons perdues ? »
    Donc voilà pourquoi j'ai créé notre groupe.


    [Gilles.T]: Comment se déroulent tes enquêtes? Peux-tu nous raconter celle qui t'as le plus marqué?

    [Gabriel]: Premièrement pour nous faire venir pour une enquête, il va falloir nous faire un mini CV personnel: préciser la nature de votre appel. Ensuite nous chercherons théoriquement des rapports dans la maison ou autre endroit où les phénomènes sont présents pour chercher à appuyer le ou les témoignages des propriétaires.

    Ce qui m'a marqué durant une enquête?

    Cela s’est passé au col de Vence (06) dans la forêt du Bois du Gris, j’étais avec un enquêteur terrain des EPPON. Au fond de la forêt quelque chose m’a attiré le regard puis je me sentais obligé d'aller à cet endroit. Mon enquêteur est venu avec moi pour aller prendre des photos, je me suis donc mis en place pour en prendre, quand soudain j'étais très mal, mal au ventre, tête qui tourne, et là je sens que l'on me touche l'épaule gauche, j'ai donc demandé à mon enquêteur s'il me touchait le bras et s'il était mal lui aussi. Là, je tourne la tête vers la gauche pour regarder sa position, il était à environ 5 mètres de moi sur ma gauche, il n'a pas pu se déplacer aussi vite sans faire de bruit dans la forêt sombre avec des ronces et des pierres partout. Et là j'ai pris une photo en disant avec un sourire « montrez-vous, je vais vous prendre en photo » puis j'ai senti mon épaule gauche se déboîter petit à petit, j'avais vraiment du mal à prendre une photo correctement, quand j'ai pris la photo, tout s'est arrêté. Et en analysant la photo avec un logiciel, j'ai vu entre les arbres une silhouette noire face à moi.

    visageCapture ajustage couleur
     

     

     

     

     

     

     

    Au niveau ufologique j'ai pu voir le fameux triangle avec ses trois lumières qui a été recensé dans plusieurs pays, une expérience incroyable, quand cela a commencé j'ai ressenti mes oreilles qui se sont débouchées, il était à 200 mètres devant moi mais il était énorme!! Il s'est déplacé légèrement ou doucement au-dessus de deux collines et a disparu comme un claquement de doigt. L’engin était silencieux et noir, encore plus noir que le ciel, puis vinrent des phénomènes lumineux comme des lasers, des lasers ultra fins. Cela nous est arrivé au-dessus des trois pierres avec une famille en visite dans le coin, qui m’a contacté pour organiser une veillée au col de Vence.


    [Gilles.T]: Tu es dans une région avec une grande histoire ufologique, que penses-tu du col de Vence ? Collabores-tu avec les autres groupes ?


    [Gabriel]: Tout à fait Gilles, nous sommes dans une région apparemment très sensible au sujet OVNI et paranormal. Le col de Vence (autrement appelé le CDV par les connaisseurs), est chargé d'histoires OVNI depuis de nombreuses années, de génération en génération. Nous nous efforçons de trouver des explications rationnelles, qui des fois n’aboutissent à rien.

    Nous sommes en collaboration avec les ICDV (les Invisibles du col De Vence), qui est un groupe extraordinaire, qui fait son travail à couper le souffle avec professionnalisme.

    cdv

    [Gilles.T]: Est-ce que l'EPPON cherche d'autres personnes ? Veux-tu faire une annonce?

    [Gabriel]: Les EPPON sont toujours à la recherche de bonnes volontés, nous formons les amateurs à titre gratuit
    et nous recherchons une personne qui serait intéressée par les sujets et qui pourra faire partie de l'équipe technique des EPPON, c'est-à-dire, quelqu'un qui a une maîtrise en informatique, qui sait gérer les installations du matériel tout en participant aux enquêtes, des personnes motivées et respectueuses.

     


    [Gilles.T]: Que souhaites-tu dire aux personnes qui vivent des phénomènes paranormaux et qui n'osent pas en parler?

    [Gabriel]: Si vous avez déjà vécu des phénomènes paranormaux, il ne faut surtout pas les garder pour vous, pourquoi? D'une, Cela peut vous travailler l'esprit (et ce n'est pas très bon pour vous), vous vous imaginez que vous êtes fou ou autre, d'en parler avec des professionnels et d'être cru par des personnes va vous relaxer. Vous pourriez aussi trouver une explication de cette manifestation.



    [Gilles.T]: Souhaites-tu rajouter autre chose?

    [Gabriel]: Bien sûr, croire ou ne pas croire ce n'est pas important, le plus important est de se poser les bonnes questions!

     

    Pour consulter le forum des EPPON, cliquez sur le lien ci-dessous:

    http://les.e.p.p.o.n.clicforum.com/index.php


    Tags Tags : , , , , ,