• Le robot "méduse"

    Le robot, nommé Robojelly, ressemble à une méduse jusque dans sa manière de se mouvoir. Il utilise une source d’énergie verte et renouvelable qui le rend inépuisable.

    Les chercheurs américains l’ont nommé Robojelly. Placé dans un réservoir d’eau, ce véhicule robotique semblable à une méduse en possède aussi les caractéristiques. Ses mouvements pour se déplacer miment parfaitement ceux du cnidaire.

    La méduse se meut grâce à des muscles circulaires situés à l’intérieur de son dôme en forme de parapluie. Lorsque ces muscles se contractent, le dôme se replie sur lui-même et éjecte de l’eau pour propulser l’animal en avant. Après s’être contracté, le dôme se relâche et retrouve sa forme originale.

    Pour reproduire ces actions, le robot a été fabriqué à partir de matériaux intelligents aux propriétés étonnantes : ils peuvent changer de taille ou de forme en fonction des stimuli perçus. Un alliage à mémoire de forme (AMF) permet au robot de mémoriser une forme initiale et d’y retourner après déformation. Des nanotubes de carbones ont également été placés sur la surface du robot, puis ont été recouverts d’une poudre noire de platine.

     Le contact du platine avec l’oxygène et l’hydrogène présents dans l’eau produit une réaction chimique à la surface du Robojelly. La chaleur dégagée par cette réaction se transmet au muscles artificiels du robot, et leur donne forme.

     

    Le robot utilise donc comme seule source énergétique l’hydrogène et l’oxygène présents dans son environnement. En théorie, il pourrait fonctionner ainsi indéfiniment, sans recharge extérieure.

     “C’est une première. Jamais aucun appareil robotique sous marin n’avait fonctionné avec pour seul carburant l’hydrogène d’un milieu aquatique”, explique Yonas Tadesse, l’auteur principal de l’étude publiée aujourd’hui dans le journal Smart Materials and Structures.

     



    Le Robojelly servirait pour l’instant à la recherche sous-marine. Son endurance sans fin, elle, pourrait en faire le héros des opérations de sauvetage.

     D’autres “robots-méduses” à l’esthétique travaillée ont déjà été construits. Mais l’automate Aquajelly est, lui, équipé d’un système électrique qui l’alimente.

     

     

    Sources:

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/robotique/d/robojelly-un-robot-autonome-aux-allures-de-macduse_37573/

    http://www.semageek.com/robojelly-le-robot-meduse-qui-fonctionne-a-lhydrogene/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :