• Quatre boules lumineuses au-dessus d'Etion

    CHARLEVILLE-MEZIERES (Ardennes) Karen Péru n'en a pas cru ses yeux dimanche soir. Avec son conjoint, ils ont vu quatre boules de feu osciller dans le ciel, direction Rocroi. L'enquêteur Jean-Luc Lemaire lance un appel à témoin.


    «JE fermais les deux volets. Il était 23 heures, dimanche. Mon conjoint regardait la télé à côté. Et, là, j'ai vu quatre boules qui avançaient. Ça a commencé au-dessus de l'immeuble là-bas », depuis la fenêtre de sa salle-à-manger, dans un immeuble proche du cimetière Rimbaud. Karen Péru, pointe du doigt un immeuble en direction du quartier d'Etion. Très émue, elle tente de raconter le phénomène aérospatial qu'elle a observé alors qu'elle s'apprêtait à aller tranquillement se coucher : trois boules très rapprochées et une quatrième un peu plus écartée.
    « Ouah, c'est quoi ça ? » Elle interpelle son conjoint qui vient aussitôt confirmer ce qu'elle voit : quatre boules lumineuses « plus petites que l'étoile du berger mais plus grosse qu'une étoile normale ». Pendant que son conjoint continue d'observer leur évolution dans le ciel, elle file dans sa salle de bain, juste à côté, pour mettre ses lunettes.


    « J'ai trouvé ça beau »
    En quelques secondes, elle est de retour et les quatre boules lumineuses sont toujours là, « l'une derrière l'autre. Ça avançait doucement à l'horizontal, en un mouvement continu. On a ouvert la fenêtre pour voir si on entendait quelque chose, ça ne faisait aucun bruit ».
    Loin de vouloir faire dans le sensationnel, cette jeune mère de famille, opératrice polyvalente n'a pour autant pas voulu se taire : « Je n'ai pas dormi de la nuit… Je n'avais jamais vu ça » insiste-t-elle.
    La couleur des boules l'a particulièrement frappée : « Les yeux fermés, je les vois encore : orangées, un peu comme les anciens phares de voiture… Ça volait en légèreté, ce n'était pas du tout le même mouvement qu'un avion ».
    Et de mimer un mouvement d'ondulation douce avec ses mains, « J'ai trouvé ça beau ». Et, finalement, en moins d'une minute, les boules avaient disparu dans la nuit.
    « Moi, les Ovnis, j'y crois. Pourquoi serions nous seuls dans l'univers ? » interroge Karen Péru. Et elle n'est pas seule.
    Ainsi, l'enquêteur ardennais, spécialiste des Pan, Jean-Luc Lemaire prend-t-il très au sérieux ce récit très précis : « Je ne peux l'expliquer selon des critères conventionnels. Ça ne ressemble ni à un avion ni à un satellite ».
    L'enquêteur lance donc un appel à témoin à toute personne qui aurait vu un phénomène du même type dans la nuit du dimanche 29 avril au lundi 30.

    Contacter l'enquêteur à cette adresse:

    moi@jeanluclemaire.fr

    Nous remercions Gérard Lebat pour l'information.

    Source:

    http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/quatre-boules-lumineuses-au-dessus-detion


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :